LANGUES ENSEIGNEES

6 cours

2

Français et anglais

15 - 20

ELEVES PAR CLASSE

Tous les enfants entrent à l’école maternelle pour apprendre, affirmer et épanouir leur personnalité

+80%

SUCCESS IN FRENCH

+90%

SUCCESS IN MATHEMATICS

LE LANGAGE, pivot des apprentissages, est la priorité absolue de l’école maternelle !

NATIONALITÉS AU NIVEAU PRIMAIRE

17%

français

40%

nigérian

43%

AUTRES NATIONALITÉS

ÉVALUATIONS NATIONALES: DES RÉSULTATS BIEN AU-DESSUS DES RÉSULTATS EN FRANCE

95% DE SUCCÈS

DELF

80% DE SUCCÈS

CAMBRIDGE

L’école maternelle, école du langage

TPS, PS, MS, GS (AGES 2 A 5 )

L’école maternelle a un rôle primordial à jouer dans la prévention de l’échec scolaire en faisant de l’enseignement du langage une priorité, dès le plus jeune âge. En effet, la qualité lexicale et syntaxique des énoncés compris et produits par les élèves conditionne l’accès aux apprentissages tout au long de la scolarité. Le cycle des apprentissages premiers est mis à profit pour faire progresser les élèves depuis la petite section jusqu’à la grande section vers la compréhension et l’usage d’une langue française orale de plus en plus élaborée sur laquelle ils pourront s’appuyer lors de l’apprentissage de la lecture.

-Un apprentissage fondamental à l’école maternelle : découvrir les nombres et leurs utilisations
À l’école maternelle, stabiliser la connaissance par les élèves des petits nombres jusqu’à dix est une priorité
-Les Langues Vivantes Etrangères (LVE) à l’école maternelle

L’éveil aux langues contribue également à chacun des domaines du programme de maternelle. Il passe par des activités ludiques et réflexives sur la langue (comptines, jeux avec les mots, etc.), faisant place à la sensibilité, à la sensorialité, aux compétences motrices, relationnelles et cognitives des élèves. Cette approche sensible des LVE contribue au développement du langage oral et à la consolidation de la maîtrise du français, objectifs essentiels de l’école maternelle. Une note décline les principes généraux d’organisation et la démarche pédagogique à privilégier en moyenne et grande sections.

L’école maternelle est destinée aux jeunes enfants de trois à six ans. Elle comprend trois classes : la petite section (PS), la moyenne section (MS) et la grande section (GS).

Les classes de petite (PS), moyenne (MS) et grande (GS) sections forment le  “cycle des apprentissages premiers”.

Les enseignants sont accompagnés d’une ATSEM dans chaque classe. Ces ATSEM sont chargées d’assister les enseignants dans les activités pédagogiques, d’aider les enfants dans leurs activités de la vie quotidienne (repas, hygiène, etc.) et d’aider à la préparation (ou à la remise en état) matérielle des activités.

En septembre 2016, de nouveaux programmes scolaires ont été mis en application et les cycles d’apprentissages remaniés. En effet le cycle 1, appelé « cycle des apprentissages premiers » regroupe les classes de petite, moyenne et grande section.

La maîtrise par tous les élèves des savoirs fondamentaux à la fin de l’école primaire est la condition d’une scolarité réussie avec en corollaire la formation de citoyens libres et responsables. Il s’agit de donner la priorité à la maîtrise du français et des mathématiques, qui constituent la base de tous les apprentissages, par un enseignement rigoureux, explicite et progressif.

Cycle 1 ou cycle des apprentissages premiers

Niveaux concernés : l’ensemble de la maternelle (TPS-PS-MS-GS).
Le bulletin officiel spécial no 2 du 26 mars 2015 est consacré au programme d’enseignement de l’école maternelle, entré en vigueur à la rentrée scolaire 2015.
L’enseignement en cycle 1 s’organise autour de cinq grands domaines d’apprentissage :

  • Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions ;
  • Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités physiques ;
  • Agir, s’exprimer comprendre à travers les activités artistiques ;
  • Construire les premiers outils pour structurer sa pensée ;
  • Explorer le monde.

L’école maternelle constitue une phase essentielle dans le processus d’apprentissage puisque les enfants découvrent et s’initient progressivement aux bases du travail effectué en classe préparatoire et puisqu’il constitue le premier pas de l’enfant dans le processus d’apprentissage.

Le Lycée Louis Pasteur offre :

1. Classe de Petite section de maternelle
La petite section est la première classe de l’école maternelle, avec comme objectifs principaux : la socialisation (vivre avec les autres), l’acquisition de l’autonomie de l’enfant (savoir se débrouiller seul) et le langage oral (son vocabulaire s’enrichit, ses phrases deviennent plus élaborées).

2. Classes de Moyenne section de maternelle
La motricité occupe quotidiennement une place importante. Les activités proposées sont liées à des apprentissages qui favorisent l’éveil et l’autonomie de votre enfant : elles sont très variées. Les élèves partagent par exemple des moments « rituels » qui permettent d’aborder la notion de temps : date, saisons, météo. Ils jouent avec des encastrements et abordent des notions de repérage dans l’espace. D’autres jeux les incitent à compter. Ils apprennent à être attentif à l’aide de comptines, de jeux de doigts, de courtes histoires. Ils manipulent et se familiarisent avec l’écrit. Ils réalisent des activités d’arts plastiques et découvrent des gestes techniques à leur portée : peindre avec différents outils… Les enfants « travaillent » souvent en atelier (un petit groupe de 4 à 6 enfants).

3. Classes de grande section de maternelle
Poésie, reconnaissance des voyelles, écriture cursive, sens des responsabilités, construction d’objets en volume, sensibilisation à l’environnement, sculpture… le programme de la grande section de maternelle est très riche et très varié. Il prépare l’enfant à faire son entrée à l’école primaire.

319

Élèves au total

90

Élèves de maternelle

40

Activités extra-scolaires

5

Principaux domaines d'apprentissage

23

Enseignants

21

Des classes

8

ATSEM

1

Surveillant

Le système éducatif français est l’un des meilleurs au monde car il permet, dès la maternelle, d’acquérir autonomie, esprit critique et confiance en soi. Compétences, ô combien nécessaires pour devenir un adulte éclairé et épanoui. Également, en tenant compte des différences et besoins particuliers de chacun, ce système permet à nos élèves de progresser et développer leur potentiel maximal tout au long de leur scolarité.

Laurence DREVON, Professeure des Écoles-CP